Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : DTC, évidemment !

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Vociférator »

*snip*
Dernière modification par Vociférator le mer. nov. 30, 2022 2:35 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : DTC, évidemment !

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Vociférator »

*snip* x2
 
Dernière modification par Vociférator le mer. nov. 30, 2022 2:35 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : DTC, évidemment !

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Vociférator »

Renz a écrit : mer. nov. 30, 2022 1:18 pm
1. les explications détaillées, pas à pas, sur des points de règles ayant des subtilités ;

J'ajoute mon 1 bis : des exemples illustratifs de chaque mécanisme. Ca permet de contrôler que ce qu'on a écrit est lisible et cohérent, et ça permet au lecteur de tout de suite comprendre.
 
Avatar de l’utilisateur
Renz
Ascendant
Messages : 1619
Inscription : sam. juin 05, 2004 9:55 am
Localisation : Lille

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Renz »

BenjaminP a écrit : mer. nov. 30, 2022 1:59 pm
Renz a écrit : mer. nov. 30, 2022 1:18 pm * Et je n'explique toujours pas cette absence dans des manuels volumineux, d'autant avec les fonctions d'assistance proposées par les logiciels de PAO.

Ça s'explique pourtant très bien : c'est un taf de dingue. (Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas le faire, c'est un outil indispensable dès lors qu'un ouvrage prétend pouvoir servir de référence.)
C'était bien sûr rhétorique, j'aurais pu (et du) ajouter que c'est un travail laborieux, quoique facilité par lesdites fonctions.  ;)

EDIT : et c'est ce travail qu'on attend d'un éditeur sérieux.
 
Dernière modification par Renz le mer. nov. 30, 2022 3:02 pm, modifié 1 fois.
« I've seen things you people wouldn't believe... Attack ships on fire off the shoulder of Orion... I watched C-beams glitter in the dark near the Tannhäuser Gate... All those moments will be lost in time, like... tears in rain. Time to die. » Roy Batty - Blade Runner (1982)
Ravortel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4969
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Ravortel »

Je confirme l'importance des index, si jamais il y avait à le faire...

En l'absence d'index, mon premier réflexe est d'inscrire au crayon à l'intérieur de la couverture les numéros de pages que je juge vitaux, comme par exemple "création de perso pxx", "carac orcs pyy", "magie pzz", etc. Bref, je recompose une ébauche d'index.
Dieu du Vrai, Ultime et Tant Envié Foie Gras Véritable
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 11552
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Cryoban »

Entierement d'accord au suje de l'index! c'est un élément vital pour retrouver rapidement un paragraphe

Ravortel a écrit : mer. nov. 30, 2022 2:52 pm En l'absence d'index, mon premier réflexe est d'inscrire au crayon à l'intérieur de la couverture les numéros de pages que je juge vitaux, comme par exemple "création de perso pxx", "carac orcs pyy", "magie pzz", etc. Bref, je recompose une ébauche d'index.


Je le faisais aussi, jusqu'à ce que je découvre ces petits marque-pages sur lesquels tu peux écrire en plus. Je les utilise toute le temps maintenant, même quand il y'a un index :lol:
Image

Ça permet également de jouer avec les couleurs et le positionnement (règles générales sur le haut la tranche, phases de combat sur le côté et points clefs du background sur le bas par exemple) de façon très visuelle.
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Un cadavre encombrant Un prologue alternatif à La Ville en Jaune
Ramentu
Prophète
Messages : 913
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Ramentu »

Cryoban a écrit : jeu. déc. 01, 2022 7:27 am Entierement d'accord au suje de l'index! c'est un élément vital pour retrouver rapidement un paragraphe

Ravortel a écrit : mer. nov. 30, 2022 2:52 pm En l'absence d'index, mon premier réflexe est d'inscrire au crayon à l'intérieur de la couverture les numéros de pages que je juge vitaux, comme par exemple "création de perso pxx", "carac orcs pyy", "magie pzz", etc. Bref, je recompose une ébauche d'index.


Je le faisais aussi, jusqu'à ce que je découvre ces petits marque-pages sur lesquels tu peux écrire en plus. Je les utilise toute le temps maintenant, même quand il y'a un index :lol:
Image

Ça permet également de jouer avec les couleurs et le positionnement (règles générales sur le haut la tranche, phases de combat sur le côté et points clefs du background sur le bas par exemple) de façon très visuelle.

Ces petits post-it sont aussi très pratique en jeu :

> un organigramme en une page A4 décrivant le scénario, avec numéros et surlignages couleur pour chaque point clé.
> les même numéros sur des fiche index cartonnées de couleurs avec les détails,
> post-it avec les même couleurs/numéros aux pages correspondantes dans les livres (point de règle et scénario, par exemple)
>>> pratiquement pas de temps perdu en jeu pour chercher des informations.

Les versions en forme de flèche https://www.amazon.fr/post-it-fleche/s?k=post+it+fleche permettent même d'indiquer un passage bien précis.

(technique aussi très utile hors jeu pour préparer des audits de documents ... :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
OSR
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2165
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par OSR »

1.) Quoi que c'est ?

Image

Usherwood Adventures Expansion for OSRIC, v2, format A5, reliure hélicoïdale

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Alors j'ai possédé la première édition que j'ai trouvé pas mal, je l'avais donnée il y a quelques années tout en prévoyant d'investir dans la v2 un jour, et donc voilà.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Compulsif, on va dire.
C'est un peu le recueil de ce que (feu) Jim Kramer voulait rajouter à OSRIC.
Comme Jim Kramer est un peu l'un des artisans principaux d'OSRIC (il a fait la mise en page de toutes ses éditions), il a un peu valeur de supplément semi-officiel pour le jeu, et effectivement complète quelques "manques" d'OSRIC par rapport à son modèle AD&D1, et rajoute quelques autres trucs amusants.
J'ai une petite envie de psionique old-school jouable notamment, j'avais souvenir que ce (gros) morceau du supplément était bien foutu.
 
4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Ce que j'avais déjà trouvé dans la v1, c'est à dire des bouts de règles que Jim Kramer voulait rajouter à OSRIC, notamment sa version du Moine, du/des Barde(s)* et des Psioniques, mais aussi des monstres issues de sa campagne personnelle notamment.
Par rapport à la v1 je pensais avoir des illustrations un peu plus abouties notamment, et une louchée supplémentaire de matos sympa.

* Il y a 7 variantes du Barde ! Voir plus bas.
 
5.) Vous avez trouvé quoi ?

De nouvelles races jouables :
  • Des semi-dragons
  • Deux variantes de demi-orc (quarterons de gobelin et d'ogre)
  • Des sortes de mutants avec des pouvoirs magiques innés
Des nouvelles classes :
  • Le Barde est une classe multiple, en fait ce sont 7 variations d'une classe avec des éléments communs, vous avez le Barde tout simple (avec de la culture, de la musique inspirante, etc.), le Barde guerrier, le Barde voleur, le Barde druide, le Barde clerc, le Barde magicien et le Barde illusionniste. Non, pas de Barde assassin, paladin ou rôdeur !! Chaque variante a des capacités spéciales supplémentaires, le Barde de base ayant des bonus à ses compétences de barde.
  • Le Touche-à-tout (Jack-of-all-trades) est un cas spécial, c'est un personnage qui peut acquérir les capacités spéciales de toutes les autres classes (à part le Barde), y compris des sorts (mais juste une poignée de ces derniers) ; l'acquisition se fait au fil des niveaux. Assez bizarrement, il sait aussi fabriquer des robots (à partir du niveau 15)
  • Le Moine (Vermean Monk) est le maître du kung-fu. La classe classique, révisée selon les goûts de l'auteur.
De la magie : Quelques sorts, quelques objets magiques.

Les règles sur les pouvoirs psioniques :
  • Ca reprend la structure de classification des pouvoirs d'AD&D1 (attaques, défenses, autres pouvoirs majeurs, autres pouvoirs mineurs) et a priori le catalogue d'origine (à-peu-près)
  • Une seule réserve de points psioniques pour nourrir ses pouvoirs (dans AD&D1 il y en avait plusieurs), et contrairement à AD&D1 ils ne servent qu'à être dépensés pour lancer ses pouvoirs, ils ne font pas office de "points de vie psioniques"
  • Les dépenses de points coûtent plus cher que dans AD&D1 (une centaine de points plutôt qu'une dizaine/vingtaine) mais par contre les effets des pouvoirs se prolongent plusieurs rounds, à quelques exceptions près
  • Les attaques psioniques affectent indifféremment les personnages psioniques ou non, mais permettent toujours un jet de sauvegarde (dans AD&D1, une Explosion Psi peur rendre HS un groupe complet sans sauvegarde possible, je crois) et peuvent être bloqués à 100% par certains pouvoirs psi
  • Le chapitre propose aussi un bestiaire de monstres liés aux pouvoirs psioniques, où on retrouve de grands classiques, commes des simili-Ilithids (Brain Destroyer), des pseudo-Dévoreurs d'Intellect (Psionic Hound), etc.
L'ouvrage se conclut par quelques règles optionnelles : gérer les personnalités multiples, blessures critiques, jets de carac sous 3D6 (ARGH, HERESIE !), et création aléatoire d'artefacts légendaires.

Côté illustration, c'est sobre mais joli. Certaines illustrations sont AMHA un peu trop petites notamment pour les classes de personnage, mais je suppose que c'est une remarque surtout pour ce format A5, ça doit mieux donner en grand.

6.) Allez vous vous en servir ?

Alors les psioniques sans doute, bien que je trouve les règles de combat psionique un peu trop abruptes (certains pouvoirs défensifs bloquent totalement certains pouvoirs offensifs, pas de nuance, et pour les autres c'est de la sauvegarde bête) mais bon, ça reste plus jouable que l'origine.
Reste toujours le côté "déséquilibré" classique : un psi de niveau 1 peut ravager un groupe complet de personnages de niveau supérieur, et contrairement à AD&D1 l'attaque "save or die" (Psionic Obliteration) vise aussi les non-psioniques (mais certes elle coûte cher et ne permet qu'une attaque). Et être un psionique offre donc moins de risques spécifiques par rapport à AD&D1.
Sans être parfait, c'est cependant une alternative assez simple et directement compréhensible par rappport à AD&D1 ou au très copieuses règles de Courtney Campbell (fidèles à AD&D mais avec plein de précisions sur les défenses et sauvegardes, et un peu d'inspi AD&D2).
Malgré les règles différentes, la compatibilité superficielle reste grande : même ordre de grandeur de l'énergis psi, catalogue de pouvoirs semblable.

Pour les classes, le Moine est pas mal dans son genre, utilisable tel quel et plus martial que la version mystique AD&D ; le Touche-à-tout me paraît un peu contradictoire avec la tradition D&Desque ; les Bardes diffèrent sensiblement de la tradition D&Desque aussi (à part le Barde magicien proche de la version AD&D2), ça mérite réflexion.

Les nouvelles races jouables me semblent peu inspirantes. Par contre dans les monstres y'a du très bon notamment côté psioniques. Les bestiaires (bestiaire classique et bestiaire psionique) comble quelques "absences" d'OSRIC, par exemple des Elfes sombres, des Nains des abîmes, etc.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Oui et non, il faut avoir besoin de ce que l'on y vient chercher.
Les psioniques et le Moine offrent des variantes plutôt solides des règles classiques, mais le Barde est le cul entre sept chaises et le Touche-à-tout est très expérimental. Quant au matos supplémentaire, y'a du très bon dans les monstres.
Je dirais que le bouquin vaut le coup surtout pour les psioniques et les monstres (et donc les monstres psioniques).
Pour les possesseurs de AD&D1, pas trop d'intérêt sinon voir à quoi peut ressembler un système de psionique simplifié (et avoir quelques monstres en plus).
OSR = hommage à la défunte compagnie ferroviaire

Du rétrovieux et du complotisme narrativoïde sur Lulu / DriveThruRPG / Itch.io, et une page web pour tout rassembler : https://sites.google.com/view/retrovieux

Je ne crois pas à la théorie rôliste.
Avatar de l’utilisateur
Charly Dean
Dieu des mickeys
Messages : 3253
Inscription : sam. mars 12, 2005 1:47 pm
Localisation : Seine et Marne

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Charly Dean »

1.) Quoi que c'est ?
Adorablins, de Tim devine : Lien vers le KS fini
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur le discord de c'est pas du jdr.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Les trois mon capitaine.
J'ai vu le jeu, j'ai voulu l'acheter, mais j'ai cherché d'autres gens pour atténuer les Frais de Port, mais je savais que j'allais craquer et l'acheter quoi qu'il arrive!
4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un petit jeu, sans prétention, tout choupi. Un jdr vraiment "basique", avec un délire "gobelins qui sèment la zizanie".

5.) Vous avez trouvé quoi ?
J'ai découvert un jdr plutôt surprenant et qui m'enthousiasme, assez pour en parler ici!
La mécanique est assez simple, on lance les 2d6+carac de jeux motorisés par l'Apocalypse.
Le jeu s'appuie sur l'utilisation des snacks, des trucs qui, lorsqu'on les grignotent, permettent d'utiliser une capacité spéciale ou un objet spécial, mais aussi de demander l'aide de notre compagnon (un petit ver tout mimi, un petit robot futuriste, un esprit, etc...).
En cas d'échec, le MJ lance les dés sur la table des manoeuvres de MJ. C'est tout con, mais pour moi qui suit un gros flemmard, ça m'évite de me poser des questions.
Les parties sont simples, sur le principe, les adorablins voient un portail s'ouvrir, de leur monde vers un autre, et quelque chose ou quelqu'un passer à travers. Ils franchissent le portail pour ramener ce qui est parti. Evidemment, cela génère des tonnes de situations amusantes.
Le jeu est construit sous forme de cartes, tant pour représenter les perso que les objectifs, missions, etc... C'est tout bête, mais ça semble être bien fonctionnel.
J'aime bien aussi la notion du "spotlight" qui permet de symboliser concrètement la prise de parole et les moments où les persos vont briller particulièrement.
Bref, un petit jeu hyper rafraîchissant et qui promet des moments tout mimi dans des parties amusantes.
ça me change des jdr auxquels je fais jouer ces derniers temps^^

6.) Allez vous vous en servir ?
C'est une certitude, et certainement pas qu'avec mes enfants.
ça permettra de passer une petite soirée tranquillou, mais délirante, avec n'importe qui!

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Evidemment!
C'est trop meugnon pour passer à côté!
:rock Joueur jusqu'au bout des globules :rock
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : DTC, évidemment !

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Vociférator »

1) Quoi que c'est ?

La Malédiction de Derceto, scénario Appel de Cthulhu amateur par Julien @Prof Pirou et inspiré par l’antique jeu informatique Alone in the Dark.

Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Sur le compte personnel Twitter de Julien, dans le cadre de la préparation de sa soirée Halloween pour laquelle il a préparé ce scénario à destination de ses ami(e)s.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Même si c’est gratuit, c’était réfléchi car j’étais très curieux de l’adaptation faite du jeu Alone in the Dark. Ce titre faisait le même effet de Madeleine de Proust pour moi que les LDVELH : comme j’avais des économies limitées dans mes jeunes années, je n’avais jamais connu cette série que dans les versions de démo qu’on trouvait en bonus dans les magazines informatiques, et j’étais donc enthousiaste de redécouvrir le fin mot de ce jeu via un scénario de jeu de rôle dédié.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un scénar Chtulhu nostalgique, mais potentiellement oubliable vu la production infinie de la gamme…

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Du (très) beau et du bon (mais sous condition). D’abord la forme : merci à Julien pour le document magnifique offert en termes de mise en page et de présentation. Les illustrations effectuées avec des IA donnent vraiment le ton à la fois sur la récréation de l’ambiance du Manoir exploré dans le jeu d’origine, mais aussi parce que les peintures ont une importance primordiale sur l’ambiance et sont particulièrement réussies (à la fois par rapport à ce qu’elles sont censées représenter et aussi sur leur aspect angoissant). Un vrai plaisir de lecture !

Sur le fond, c’est plus éclectique. la galerie de persos pré-tirés est géniale, variées et bien ancrées dans le scénario et qui changent des profils d’Investigateurs passe-partout qu’on voit dans l’AdC. Le scénario en lui-même est un retravail remarquable sur Alone in the Dark, largement développé et ouvert par rapport au jeu d’origine pour autant que je puisse en juger.

On reste cependant dans la rigidité d’un jeu informatique avec le boss de fin à affronter et surtout, héritage donc du jeu d’origine, des objets à trouver et des énigmes à deviner pour permettre de débloquer les scènes et l’intrigue. Si tout est bien résumé et mis en jeu par Julien pour qu’on trouve facilement ses marques, je pense qu’il ne sera pas évident de motiver sa table pour trouver, par exemple, les différentes clés qui permettent d’ouvrir les salles : on est en effet sur une immersion moins visuelle en jeu de rôle que dans un jeu informatique, même si la richesse des illustrations fournies permet de balancer grandement ceci.

Par ailleurs, le système de l’AdC va un peu à rebours de ce format de jeu de piste avec ses jets de TOC, crochetage ou Force pour défoncer la porte qui résiste parce qu’il manque la clé machin, avec le risque de trop faciliter ou de définitivement condamner le scénario par rapport à l’expérience promise.

Et pourtant il est bien ce scénario ! On pourra donc le réserver à un public novice, particulièrement en provenance de la culture jeu vidéo, qui se projettera facilement dans l’histoire et se laissera guider par ce jeu de piste parfaitement ouvragé.

Mais, avec un public plus blasé sur Cthulhu, on peut aussi à mon sens en obtenir un bon résultat dans le cadre d’une partie en ligne moyennant la préparation visuelle nécessaire, encore une fois aidée par la richesse de ce qui est mis à disposition. Ou encore, je pense que cette production a toute sa place pour s’ajouter dans la boîte d’initiation Chroniques Oubliées Cthulhu qui contient la même approche de scénario sur plan et du matériel adéquat. Après connaissant mal le système COC, je ne suis pas certain qu’il réponde mieux que le système BaSIC au besoin et que cela mérite de regarder des alternatives : d’autres hacks de Cthulhu ? d’autres systèmes qui s’y prêteraient bien ? voire une quasi absence système puisqu’il s’agit surtout d’exploration et de réflexion ?

En fait je serai curieux d’avoir le retour de Julien sur sa session et si j’avais un manque à regretter dans le document fourni, c’est qu’il n’y ait pas une note sur le retour de partie et l’expérience un peu particulière proposée.

6.) Allez vous vous en servir ?

Oui, mais quand j’aurai trouvé le public adéquat pour tenter l’expérience et le temps pour tenter l’exercice (probablement après avoir étrenné la boîte COC).

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

C'est gratuit mais oui, si vous avez aussi une madeleine sur Alone in the Dark ou êtes juste curieux d’un scénario de ce type admirablement préparé : la production de Julien ne sera pas qu’un pdf supplémentaire entassé sur votre disque dur.
Avatar de l’utilisateur
Prof Pirou
Prêtre
Messages : 328
Inscription : sam. oct. 26, 2019 12:53 pm
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Prof Pirou »

Vociférator a écrit : jeu. déc. 15, 2022 8:25 am 1) Quoi que c'est ?

La Malédiction de Derceto, scénario Appel de Cthulhu amateur par Julien @Prof Pirou et inspiré par l’antique jeu informatique Alone in the Dark.
Hey, merci pour ce chouette retour :)

J'avoue qu'à ma table j'avais un mélange de grands débutants et de joueurs plus chevronnés, et au final ça a plutôt bien fonctionné. Toutes et tous ont rapidement accepté le côté "escape game" du scénario (...il faut dire qu'on y a joué dans la salle de réception d'un escape game, je pense que ça a contribué à installer le bon état d'esprit ^^)
Il y a aussi le fait qu'ils ont été assez malchanceux aux dés, donc leurs tentatives de crocheter ou défoncer les portes ont globalement été assez infructueuses :D
Une des investigatrices a trouvé la mort sous les griffes du vagabond dimensionnel, les autres s'en sont sortis avec une Santé Mentale plus ou moins ébranlée. (Beth, la libraire occulte, a réussi à développer une phobie des bibliothèque après la rencontre avec ledit vagabond :D)
 
Empyreal Media Productions, mon label d'auto-édition de JdR :
» https://empyreal.pirou.games/ «

Fondation Draco, inspirations et aides de jeu pour Shadowrun, Earthdawn et Battletech
» https://fondationdraco.fr «
 
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : DTC, évidemment !

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Vociférator »

Avec plaisir @Prof Pirou !

Ah oui, pas mal cette idée de l'envisager comme un Escape Game pour que ça parle à des débutants et que ça fixe les règles pour les plus expériementés : ça mérite en effet d'être creusé.
Avatar de l’utilisateur
wulfen
Zelateur
Messages : 50
Inscription : mar. janv. 26, 2016 11:57 pm
Localisation : Nantes

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par wulfen »

1.) Quoi que c'est ?

Yuigahama Bad Seeds de Frédéric Bessy aux éditions Léto (photo de l'écran)
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Quelque part sur le net, où, je ne le sais plus précisément. Ce que je sais c'est que son exposition n'est pas si visible pour quelqu'un qui ne fréquente pas le site de l'éditeur.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

La proposition semblait belle, mais j'ai vraiment pris le temps de me renseigner, de télécharger son kit de découverte, et de peser le pour et le contre. ça faisait tellement longtemps que j'attendais un setting au japon (bien plus encore que la souscription Cthulhu no kami) que j'avais un peu peur d'être déçu. Ce qui m'a convaincu c'est la possibilité d'avoir le PDF immédiatement après l'achat, le jeu étant fini.


4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Au vu de la couverture et de mes recherches, je pensais avoir un jeu clef en main façon 12 singes, typé Strangers Things mêlant enquête et surnaturelle dans un setting japonais

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Mais alors Carrément plus! Et surtout bien plus que ne le laissait présager le kit de découverte. En 316 pages, nous avons effectivement le jeu complet promis, mais surtout un setting de ville japonaise de campagne avec des dizaines de pnjs, des lieux, une ambiance parfaitement retranscrite de ce qu'est le japon loin des grandes métropole. imaginez une Arkham, un Innsmouth, un Twin peaks  japonais de l'ère moderne. a chaque pages, les descriptions appuyées d'illustrations réaliste renforce votre immersion dans la ville de Yuigahama. Je rajoutrais que l'auteur est graphiste pour le jeu vidéo alors côté illustration, vous ne serez pas volés!

Le système de jeu minimaliste est cohérant avec la proposition de jeu. simple il permet de jouer rapidement les 12 scénarii. Ceux ci servent encore a renforcer l'immersion dans la ville de Yuigahama. les différentes ambiances de chaque scènario permet d'éviter la monotonie des joueurs et vous feront passez un très bon moment. chaque scénario est composé d'une nouvelle puis ensuite l'auteur donne au MJ les pistes et trames qui lui permettront de concevoir sa vision du scénario tiré de la nouvelle. cela demande un peu de boulot, mais rien d'extraordinaire vu les outils qui nous sont données

Contrairement à ce que laisse présager la couverture du jeu, les bandes de jeunes qui sillonnent la ville ne sont pas le seul objet du jeu et tout ne tourne pas autour d'eux. Vous n'êtes pas contraint d'en jouer si l'aspect bande ne vous plait pas.

L'ambiance du jeu oscille volontairement entre fantastique, mystère et horreur (Pensez Twin Peaks, Donnie Darko ). Si vous préférez l'une de ces trois ambiance vous êtes libre d'appuyer sur ce qu'il vous plaît.

6.) Allez vous vous en servir ?

Oui! Et au minimum deux fois! Une première fois avec la trame des 12 scénarii de l'auteur. Et une deuxième fois avec une campagne plutôt horreur lovecraftiène mêlant des inspiration de jeux comme project zéro/forbidden siren/Hinamizawa le village maudit

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

A votre avis? Bien évidement! Je n'avais pas eu autant de plaisir à lire un jeu comme celui ci depuis Sunda Mizu Mura. Jouez au Japon est tellement dépaysant... Franchement, des profonds japonais c'est tellement plus classe. Et surtout, même sans être un fan du japon, goutez y ça en vaut vraiment la peine! Et pour finir, j'insiste sur le fait que le jeu est dispo dès à présent en PDF... donc c'est jouable dès maintenant... Pas besoin d'attendre 3 ans ou la fin de la guerre en Ukraine.
Avatar de l’utilisateur
Gulix
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1975
Inscription : mer. déc. 02, 2009 10:12 am
Localisation : Nantes (Vallet, dans le Vignoble)
Contact :

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par Gulix »

https://www.gulix.fr/blog/2022/12/23/le ... e-role-34/

Les Lectures de rôle reprennent :

- Wallow Wide
- The Thief & The Necromancer
- Project Terminus
- To Graves Unknown
- Dead after Dinner
Le Repaire
Joueur/Auteur/Traducteur dans le vignoble Nantais
La Sanglante Quête du Barbare a démarré
AUSTRADATH
Profane
Messages : 17
Inscription : mer. janv. 30, 2008 8:58 pm

Re: Retours de lecture - Index des jeux dans le premier message

Message par AUSTRADATH »

1.) Quoi que c'est ?
Mort à Xenia, module pour DD5, coureurs d'orages, utilisable pour tous les dérivés de DD et OSR avec un peu de travail sur les Pnjs.

Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur la chaine Youtube Vieux Geeks.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Achat impulsif, l'énergie de Vieux Geeks m'a donné envie de voir ce qu'il pouvait en faire dans un scénario.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un scénario OSR.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un module OSR de type donjon, bien costaud mais de taille modeste, agréable à lire, avec des PNJs qui donnent envie de les mettre face à une table d'aventuriers.
Sur la forme c'est perfectible, et ça le sera puisqu'il est prévue une version améliorée, mais sur le fonds c'est un délice!

6.) Allez vous vous en servir ?
J'espère bien, mais pas avec DD5 ni Coureurs d'orages (je ne pratique pas). Peut-être Fléaux ou Coeurs vaillants.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Oui! C'est une production artisanale, disponible sur Lulu en PDF et papier, ou auprès de l'auteur directement (il a une page Facebook et une chaine Youtube).
Bon ça a l'air d'être du gros copinage ma fiche... mais promis, avant hier, j'avais pas entendu parlé de Vieux Geeks, honte à moi...
Répondre