[jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 8367
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Bamako (Mali)
Contact :

[jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Vorghyrn »

Le principe : une courte scène générique à jouer par jour. jusqu'au 24 décembre

Les lignes directrices
  • scènes courtes, décrite en quelques lignes qui servent surtout d'inspiration
  • agnostique en terme de règles, mais peut éventuellement coller à un genre large (medfan, cyberpunk, occulte contemporain etc...)
  • une scène par jour (premier arrivé, premier à écrire)
  • on fait tourner entre les participants du fil, si vous avez écris la scène aujourd'hui, ne vous jetez pas sur celle de demain à 00:01, laissez un peu les copines et copains exprimer leur créativité
  • on reste correct sur les sujets des scènes (sécurité émotionnelle et tout)

Bonne inspiration :bierre:
Dernière modification par Vorghyrn le ven. déc. 02, 2022 10:01 am, modifié 2 fois.
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo
 
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 8367
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Bamako (Mali)
Contact :

Re: Calendrier de l'avent rôliste

Message par Vorghyrn »

Je commence

contexte
médiéval japonisant

la scène
Les PJs sont invités à une cérémonie formelle chez une personne importante (daymio, vassal important etc...) où les personnes de (presque) toutes les castes sont les bienvenues. C'est une sorte de rite d'hospitalité au cas où un kami déguisé déciderait de venir sous forme humaine.

Un vagabond crotté arrive et s'invite à la fête. Ses manières sont vraiment mauvaises et il importune les invités, surtout les plus nobles, mais personne n'ose rien dire. Que vont faire les PJ ?

Twists possibles
  • Certains invités pensent vraiment que le vagabond est un kami qui "teste" l'hospitalité du seigneur et s'oppose à ce qu'on l'empêche de mal se comporter
  • C'est en fait un esprit espiègle (une sorte de yokaï) qui a en effet prit forme humaine pour s'amuser
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo
 
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 12743
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Calendrier de l'avent rôliste

Message par Mugen »

Vorghyrn a écrit : jeu. déc. 01, 2022 6:46 pm (daymio,

Tsss..
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7501
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Calendrier de l'avent rôliste

Message par Tybalt (le retour) »

Très bonne idée (pour le principe et pour la première scène) :)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3041
Inscription : jeu. sept. 25, 2014 10:51 am
Localisation : Six pieds sous terre

Re: Calendrier de l'avent rôliste

Message par Blondin »

Bon, qui s'y colle demain ? :mrgreen:
Dieu de la robe de chambre en télétravail
Joueur sur : Agôn — Les Encagés (Cthulhu Hack)
Traducteur ponctuel pour Savage Torgan
Traducteur de : 24XX DRS24XX CONFRONTATION24XX CONSIGNES D'URGENCE
Auteur de : 1980 LEGION
Doji Satori
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2604
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: Calendrier de l'avent rôliste

Message par Doji Satori »

Jolie initiative ! Je continue :)

titre
Shidare yanagi (saule pleureur)

contexte
médiéval japonisant

la scène
Descendant un escarpement depuis un petit chemin dans une forêt de bambou, les PJs arrivent dans une vallée, à une centaine de mètres d'un village.
Ils découvrent à quelques mètres d'eux le corps inanimé d'un moine. Celui porte des traces de coups et a été visiblement rossé.
Une fois celui-ci réveillé, il s'inquiète de l'absence de deux enfants, Mizuki et Gaho, qui se trouvaient avec lui. Il se nomme Shidare yanagi et Il explique que le père des enfants est un paysan qui cultive des terres appartenant à son temple. L'homme a été contraint de vendre ses enfants à une esclavagiste du nom de Chika pour payer sa part d'impot car il avait des dettes que les autres villageois ne voulaient pas couvrir. Quand l'abbé du temple l'a appris, il a maudi l'avarice et l'absence de compension des villageois et a envoyé aussitôt des moines aux quatres vents avec une somme d'argent pour racheter les deux enfants. Shidare yanagi venait de les retrouver la veille à l'estaminet au centre du village où Chika et les enfants faisaient une halte et celle-ci a avait accepté de les lui revendre.
Et là en partant ce matin, il s'est fait attaqué par un groupe d'une demi douzaine de personnes dont le visage était couvert d'un tissu (sa description sera confuse, voire embarassée).
A la fin de son recit ou si les PJs le presse de trop, il se jetera au sol en pleurant, en se maudissant et en suppliant les PJs de l'aider à retrouver les deux enfants

Les PJ vont ils répondre à l'appel à l'aide du jeune moine ?

Twists
  • Le jeune moine sortant pour la première fois de son monastère a été ébloui par les tentations terrestres et y a succombé la veille au soir en jouant, buvant et courtisant d'accortes jeunes femmes. Dans sa folie, il a revendu les enfants pour couvrir ses dettes au gang de yakuza local du kizeru-gumi (le même bien sûr qui lui a fourni ces plaisirs terrestres). Au petit matin, pris de remord, il s'est enfui avec les deux enfants mais les brigands l'ont vu et l'ont rapidement ratrappé pour reprendre leur bien.

  • Le chef des yakuza, Hanzo, a revendu ce matin même les deux enfants à Chika. Elle possède les papiers de "propriété" (en fait des reconnaissances de dette censé être remboursées par le travail futur des enfants) montrant effectivement toutes les tractations (père - Chika / Chika - Shidare yanagi / Shidare - yanagi - Hanzo / Hanzo - Chika). Il apparait que Chika a revendu moins cher les enfants au moine qu'elle les avait acheté au père.

  • Chika est escorté de deux ronins à la mine patibulaire. Elle s'est laissée attendrir par le moine pour qu'il revende les enfants le soir même, elle ne fera pas deux fois la même erreur.

  • Si on l'interroge, la jeune Mizuki dit qu'elle n'a aucune envie de retourner avec son père qui boit et joue comme le moine. Chika est gentille, elle nous donne bien à manger.

  • Hanzo a de gros problèmes avec un gang rival qui lorgne sur son territoire

(peut être mettre une balise "jeu collaboratif" dans le titre du sujet pour attirer du monde ?)
La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité.
Albert Camus
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 8367
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Bamako (Mali)
Contact :

Re: Calendrier de l'avent rôliste

Message par Vorghyrn »

Doji Satori a écrit : ven. déc. 02, 2022 9:55 am Jolie initiative ! Je continue :)

titre
Shidare yanagi (saule pleureur)

[...]

(peut être mettre une balise "jeu collaboratif" dans le titre du sujet pour attirer du monde ?)

Super ! merci pour ta contribution et excellente idée pour la balise :yes:
C'est fait :)
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo
 
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 8367
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Bamako (Mali)
Contact :

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Vorghyrn »

hum ! j'ai pas eu beaucoup de succès...

bon, aller ! on relance un peu

3 décembre

Contexte 
Cyberpunk

La scène
Il est 2h du matin et les flux de données sont un peu moins frénétiques que d'habitude. Les PJs ont choisi ce moment pour lancer une opération sur leur cible (quelle qu'elle soit). Soudain, les flux de données poussent à leur maximum, les serveurs se bloquent et tout ce qui est connecté à un réseau local se met à laguer (ce qui inclus les appareils de communications, les drones, les cyberwares qui utilisent du réseau et bien sûr la console du hacker). Evidement, ça alerte la sécurité informatique de la cible (le service IT d'une grosse corpo, ou l'agent de sécurité/biker en service qui ne comprend pas pourquoi le porno qu'il était en train de mater freeze toutes les cinq secondes). Bref, c'est le bordel et les PJs ne peuvent pas vraiment compter sur leur équipement. Heureusement, tout le monde est logé à la même enseigne.

Twists possibles
  • le garde/biker a téléchargé un virus en même temps que son porno et la cible est victime d'une deuxième attaque, indépendante de celle des PJ
  • L'IA expérimentale que la cible développe est en train de s'éveiller à la conscience et elle draine les flux de données pour reconfigurer son réseau et stabiliser son nouvel état
  •  Quelqu'un que les PJs ont énervé dans un précédent scénar à décidé de leur compliquer la tâche en hackant leur réseaux locaux mais il/elle/iel/ça à eu la main un peu lourde et c'est tout le système qui a pris. Vous pouvez en rester là et laisser une trace de passage de cet antagoniste pour que les PJs voit le canon du flingue* ou ajouter un peu de piment, si l'équipe à un hacker qui manque de temps de jeu ou des PJs qui ne sont pas au coeur de l'action : l'antagoniste est en train d'ajuster son piratage. Les PJs en ont conscience et doivent contre-attaquer avant que la situation n'empire pour eux
* référence à une manoeuvre de MC dans The Sprawl ;)
Dernière modification par Vorghyrn le mar. déc. 06, 2022 10:57 am, modifié 1 fois.
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo
 
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 8367
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Bamako (Mali)
Contact :

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Vorghyrn »

PS il. manque 3 jours (le 4, le 5, et le 6) donc si vous avez de l'inspiration, n'hésitez pas à combler les jours manquant en indiquant quel jour vous remplissez (moi j'ai mis le 3 décembre) pour savoir où on en est
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo
 
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 4700
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Nolendur »

Allez, je joue. :)

4 décembre

Titre : Space-mule

Contexte : SF dans l'espace

La scène

Les PJ sont à bord de leur vaisseau, en plein espace profond, à plus d'un jour de leur destination. Soudain, leurs propulseurs principaux cessent de fonctionner. Le diagnostic indique une panne de carburant, mais la jauge de leur réservoir est encore aux 2/3. Les propulseurs de manœuvre fonctionnent encore sur les accumulateurs, mais si vraiment le carburant est à sec, même ces propulseurs n'ont plus que quelques heures d'autonomie en fonctionnement nominal. Heureusement, le système de survie (eau, oxygène, température) consomme peu et peut durer des jours.

C'est le moment que choisit un vaisseau hostile - probablement des pirates - pour surgir à proximité et leur lancer un ultimatum : se laisser aborder ou mourir.

Développements et twists

- L'attaque est à la fois un problème et une solution : le carburant du vaisseau pirate est probablement le seul moyen pour les PJ de remettre rapidement leurs propulseurs principaux en fonction. Mais pour récupérer le carburant, il ne faut pas que le vaisseau pirate soit trop amoché.
- Le vaisseau pirate a l'air bien armé, pas sûr que le vaisseau des PJ fasse le poids. Il vaut peut-être mieux envisager un autre plan, ou une tactique vicieuse, pour vaincre les pirates.
- Cela dit, si les PJ tentent quand même le combat spatial, ils se rendent compte que les pirates retiennent un peu leurs coups. Les assaillants tentent d'endommager le vaisseau des PJ sans le détruire complètement.
- Le combat spatial est très gourmand en énergie. Si les PJ utilisent les armes, les boucliers et les accélérations violentes, leur réserve d'énergie ne durera pas longtemps. Une fois complètement à sec, même le système de survie ne fera pas long-feu (quelques heures tout au plus).

- Lors de leur dernière escale, les PJ ont fait refaire le plein de leur vaisseau, mais l'employé qui s'en est chargé travaille pour une petite organisation criminelle qui tentait de faire sortir de la planète une cargaison illégale et très sensible. Il a rempli les 2/3 de leur réservoir de billes de Vulpérium-80, une substance rare entrant dans la composition d'armes explosives prohibées.
- Le plan des "pirates" était de suivre les PJ et d'attendre qu'ils tombent en rade pour venir récupérer la "cargaison".
- Même si cette substance sert à fabriquer des armes très destructrices, elle n'est pas instable. Elle peut être endommagée ou détruite par le combat (d'où la retenue des pirates), mais elle ne risque pas d'exploser. Par contre, si l'un des PJ a des compétences en chimie ou en armement, il n'est pas impossible qu'il soit capable d'utiliser les billes de V80 pour en faire des armes ou des sources d'énergie.

De nombreuses tactiques sont possible :
- se battre (contre un adversaire de force égale voire très légèrement supérieure)
- se laisser aborder pour régler le problème au corps-à-corps (en légère infériorité, mais en terrain connu)
- découvrir les billes et les larguer dans l'espace ou négocier leur restitution "pacifique"
- etc.
Petits jeux et bricolages : jeux perso et aides de jeu.
_____
The presence of those seeking the truth is infinitely to be preferred to the presence of those who think they’ve found it.
-- Terry Pratchett
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent.
-- André Gide
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 4700
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Nolendur »

Eh ben, @Vorghyrn, on dirait que ton calendrier n'a pas trop de succès. :(
Un dernier pour la route, mais après je vais éviter l'acharnement thérapeutique. :)

5 décembre

Titre : S'aider soi-même

Contexte : Med-fan / Fantastique

La scène

Les PJ sont de retour dans leur bar/taverne/auberge préférée. Le tenancier s'approche de l'un d'eux en lui tendant une enveloppe. "Tiens, Xxx, un type bizarre a laissé ça pour toi. Jamais vu avant, mais il a dit que c'était important et à remettre en main propre".

L'enveloppe contient une lettre manuscrite dont l'écriture est vaguement familière au PJ concerné. Le texte est un peu redondant et alambiqué, mais en substance il dit "Je suis toi. Je te fais parvenir ce message depuis le futur. "Nous" sommes le seul survivant du groupe. On a été décimé par un maître assassin. Si mon calcul est bon, vous allez bientôt la croiser. Je ne sais pas son nom mais elle est assez reconnaissable. Elle porte un manteau brun avec un liseré d'argent, des bottes cirées et des cheveux noirs attachés en tresse. Méfiez-vous de sa dague avec un pommeau en forme de cœur".

De fait, dès le lendemain, la personne en question débarque à l'auberge.

Plusieurs possibilités

- Tout est vrai, l'assassin a bien un contrat sur le groupe de PJ, mais ne s'attend pas à être déjà grillé.

- Tout est vrai, mais l'assassin n'a pas encore de contrat sur les PJ. Peut-être même que le futur commanditaire n'a encore aucun grief contre les PJ.

- La lettre est fausse, la femme est une personne puissante (peut-être une sorcière ou une aristocrate influente) dont ses ennemis veulent se débarrasser.

- La lettre est fausse, et la femme n'est même pas puissante. C'est une histoire de concurrence médiocre, le marchand/artisan/artiste concurrent étant néanmoins très fier de son idée.
Petits jeux et bricolages : jeux perso et aides de jeu.
_____
The presence of those seeking the truth is infinitely to be preferred to the presence of those who think they’ve found it.
-- Terry Pratchett
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent.
-- André Gide
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 8367
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Bamako (Mali)
Contact :

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Vorghyrn »

pour moi, "offrir" à la communauté une scène par jour, ne me dérange pas, même si je suis seul à le faire :bierre:

Donc je continue :

6 décembre

Titre : Les héros ont le droit d'avoir de la chance aussi

Contexte : Moderne/SF 

La scène

Cela fait quelque temps que nos héros ont affronté un antagoniste qui est resté tranquille ces derniers temps. L'un d'eux (<PJ1>) reçois un sms/mail/transmission holo : "Sonate, réunie Gros-bras et Sniper, j'ai découvert que <PJ1> était très proche d'une certaine personne. On va frapper là où ça fait mal". C'est pas signé mais Sonate, Gros-Bras et/ou Sniper sont connus des PJs pour être des sbires de l'antagoniste. Reste que ça signifie 
  • qu'une personne de l'entourage de <PJ1> est en danger (qui ?)
  • que l'antagoniste a le contact direct de <PJ1> dans son carnet d'adresse et donc que harcèlement, découverte d'identité et surtout espionage sont possible et peut être même en cours depuis quelque temps
Heureusement, les PJs peuvent relativement aisément localiser un des sbires. Pourront-ils sauver la personne menacée à temps ?

Twists possibles
  • Aucun membre de l'entourage de <PJ1> n'est réellement menacé. L'antagoniste a sciemment envoyé ce message pour faire diversion afin de réaliser un autre plan
  • Aucun membre de l'entourage de <PJ1> n'est réellement menacé. L'antagoniste s'est trompé. Mais c'est une personnalité qui est visée. Ca sera moins facile de la protéger
  • Les PJs sont en plein dans une autre intrigue, également urgente. Il va falloir faire des choix...
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo
 
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3802
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Orlov »

J'aime le concept 😁
Je prends celle d'aujourd'hui. Je réserve livraison d'ici 1d12 heures.
Johan Scipion a écrit : lun. janv. 23, 2017 3:52 pm Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.

Mildendo aka Capitaine Caverne a écrit : Faire du Jdr c'est prendre une voix bizarre et lancer des dés en racontant qu'on tue des gobs.
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3802
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Orlov »

7 décembre

Titre: le jour de l'infamie

Contexte: tout contexte qui admet l'existence d'une activité politique diplomatique (dans notre monde, à partir de l'Antiquité donc).

La scène: les PJ participent à une réception ou un banquet diplomatique réunissant des représentants de diverses contrées/nations/planètes/systèmes galactiques. Mondanités, mets fins, spiritueux de qualité, spectacles et bons mots.
Un PNJ exerçant une fonction relativement subalterne d'une ambassade quelconque provoque l'un des PJ. Il révèle des vérités qui dérangent concernant la vie personnelle du PJ ou se montre tout simplement grossier et discourtois vis à vis de sa cible.

Pourquoi le subalterne agit-il ainsi ? (tirer 1d6)

  1. Le subalterne a tout simplement trop bu et confond le PJ avec quelqu'un d'autre.
  2. Le subalterne souhaite se griller auprès de son chef car il ne supporte plus ce dernier. Il fait donc tout pour être réaffecté ailleurs en provoquant un incident.
  3. Le subalterne a perdu un pari avec ses collègues. Il est victime d'un gage et doit harceler le PJ pendant 1d4 heures.
  4. Le subalterne que tout le monde note l'hostilité réciproque. En réalité, il souhaite faire des révélations au PJ.
  5. Le subalterne teste les réactions du PJ afin de le recruter en tant qu'espion si le PJ garde son calme.
  6. Le subalterne est un provocateur, un bagarreur ou un duelliste reconnu qui cherche une occasion de croiser le fer, les poings ou simplement de soigner ses problèmes d'égo.

Twists possibles:
  • Le subalterne est un ennemi ancien connu ou inconnu du PJ. Il est déguisé ou a payé un comédien. Son but est simplement de ridiculiser les PJ et de nuire à sa réputation.
  • Le subalterne est en fait un intermédiaire payé par une tierce partie qui souhaite créer un scandale afin que cela fasse diversion et qu'il puisse agir discrètement. Le subalterne peut ne pas du tout être au courant des plans de la tierce partie, voire ne même pas savoir qui elle est.
    Tirer 1d4 pour voir ce que la Tierce Partie peut vouloir:
    1. Compromettre un autre diplomate en dissimulant dans ses affaires à la garde-robe des documents compromettants.
    2. Eliminer discrètement un opposant politique qui se trouve au banquet
    3. Observer en situation réelle les défenses du lieu où a lieu le banquet/réception diplomatique
    4. Négocier en toute tranquilité les plans d'une arme/forteresse/procédé industriel avec un agent double qui assiste à la réception.
Johan Scipion a écrit : lun. janv. 23, 2017 3:52 pm Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.

Mildendo aka Capitaine Caverne a écrit : Faire du Jdr c'est prendre une voix bizarre et lancer des dés en racontant qu'on tue des gobs.
Avatar de l’utilisateur
Man From Outerspace
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3666
Inscription : mar. janv. 27, 2015 12:02 pm
Localisation : Région Parisienne - Yvelines
Contact :

Re: [jeu collaboratif] Calendrier de l'avent rôliste

Message par Man From Outerspace »

8 décembre

Titre : Et quelques feuilles de... (inspiré du 1er chapitre du roman Les 81 frères de Romain d'Huissier)

Contexte : époque féodale sinisante ou bien Chinatown d’urban fantasy/de weird western

Spoiler:
Ne lisez pas ceci si vous allez jouer au Chroniques de l'étrange et si on vous fait jouer mon scénario : https://chroniques-etrange-no.fr/phpBB3 ... f=13&t=207
Spoiler:
La scène
Il y a parmi les PJ des adeptes de la médecine traditionnelle chinoise, des magiciens (taoïstes) ou bien des moines-guérisseurs. Ils viennent s’approvisionner en ingrédients dans l’échoppe d’un herboriste très réputé, de leur connaissance. Selon des rumeurs, connues des PJ, ce quinquagénaire, célibataire endurci, aurait convolé récemment en noces avec une femme de 30 ans sa cadette.
A part eux, il n’y a aucuns clients dans la boutique et contrairement à l’habitude, c’est une jeune fille qui les reçoit et qui les sert ; elle n’effectue pas correctement son travail (ne semble pas bien comprendre les demandes précises des PJ ou bien apporte les mauvais ingrédients).
Le tenancier est invisible, alors que – les PJ le savent bien - il a pour habitude de tenir son comptoir même avec une fièvre de cheval. Interrogée sur son absence, la jeune femme répond que son oncle est souffrant depuis une dizaine de jour et n’est donc pas disponible. Or, seul lui semblerait pouvoir répondre efficacement aux exigences des PJ.
Et puis, la jeune fille apparaît de plus en plus étrange et agressive...

Développements et twists

  • L’herboriste est retenu en otage avec son épouse pas des malfaiteurs (surgis du passé tumultueux de la mariée) qui en veulent au petit coffre-fort qui contient toutes les économies du couple ; la sœur cadette de la mariée ne peut rien révéler, sous peine de mettre en péril la vie des deux membres du tout nouveau couple et/ou de s'attirer l'inimitié d'un des membres de la bande dont elle est secrètement amoureuse.

  • Ou alors, l’épouse est une veuve noire, la jeune fille au comptoir, son amante et sa complice ; elle cherchent à dépouiller le vieil homme, et n’hésiteront pas à le faire disparaître, s’il le faut. Elles peuvent être moins banales qu'elles n'apparaissent (dotées de pouvoirs magiques ?)

  • Ou encore, la jeune fille au comptoir et l’épouse de l’herboriste sont deux Sezing (femme-serpents métamorphes), sous forme humaine.
    • Deux créatures fantastiques (mais banales), elles ont été attirées par l’aura Yang élevée des herboristes et de leurs échoppes, aura dont elles se nourrissent ; l’herboriste est lentement vampirisé, à l’étage de la boutique, de son Yang par sa jeune épouse.

    • Ou bien alors légendaires ; la dernière est Blanca (Bai Suzhen), le serpent blanc de la légende du même nom*, et la première, Verda (Xiaoqing) sa compagne dans toutes ses aventures ; l’herboriste est, quant à lui, la dernière réincarnation de Xu Xian. Après plusieurs siècle de méditation, Blanca a enfin localisé et retrouvé son grand amour. Elle ne veut donc aucun mal à l’herboriste, et c’est bien malgré elle qu’elle vampirise son Yang, par sa seule présence à ses côtés.

Dans tous les cas, les PJ devront agir, par la force physique, la ruse, leur magie ou leur pouvoir de conviction, s’ils ne veulent pas avoir sur la conscience la mort de l’herboriste.

* voir article wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9ge ... pent_blanc
Répondre