[livres] Kestulididon ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2844
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Libourne / Bordeaux

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Morningkill »

Inigin a écrit : jeu. nov. 16, 2023 6:08 pm le club de lecture du bocal a perdu trois membres récemment, il y a de la place.
 
C'est ou ?
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 8198
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Les robinsons du cosmos

Message par sherinford »

Dernière lecture:

Image

“Les robinsons du cosmos”, de Francis Carsac.

Dans ce roman relativement court (185 pages), tout un village français se retrouve happé et transporté, avec ses habitants, sur une autre planète par un phénomène (qui restera) inexpliqué. Confrontés à leur survie dans un environnement qui semble hostile, la faune locale n'étant pas inoffensive, les habitants ont fort heureusement quelques scientifiques et ingénieurs avec eux. En effet, à quelque distance du village se trouvent un observatoire et une usine, ceci explique cela.

L'histoire est racontée du point de vue d'un scientifique (un géologue) qui retrace l'histoire de l'arrivée et de l'installation de ces "robinsons", à l'attention des générations à venir.

Le roman est un drôle de mélange: ces robinsons ont des moyens à leur disposition (la foi de l'auteur en la science et l'ingéniérie est littéralement sans limite), mais les difficultés rencontrées sont à la hauteur. On est à la croisée de Jules Vernes et du cycle de mars de Edgar Rice Burroughs. Ca se laisse lire, même si ce n'est pas le roman du siècle, et il y a plein d'idées à reprendre en ce qui concerne la faune de cette planète si vous maîtrisez du space-opera.


Lectures de 2023:

Spoiler:
1. "La méthode Ikigai: découvrez votre mission de vie" de Hertor Garcia et Francesc Miralles (8/10).
2. "Ombres et Flammes" de Kevin J. Anderson (8/10).
3. "Un essaim d'acier" de Kevin J. Anderson (6/10).
4. "Education meurtrière" de Naomi Novik (8/10).
5. "Mondes en cendres" de Kevin J. Anderson (6/10).
6. "L'Ange du Chaos" de Michel Robert (8/10).
7. "Les fils des ténèbres" de Dan Simmons (5/10).
8. "Derniers jours d'un monde oublié" de Chris Vuklisevic (6/10).
9. "Le parfum" de Patrick Süskind (10/10).
10. "Promotion funeste" de Naomi Novik (8/10).
11. "Kentucky Straight" de Chris Offutt (6/10).
12. "Iron Widow" de Xiran Jay Zhao (7/10).
13. "Un psaume pour les recyclés sauvages" de Becky Chambers (8/10).
14. "Une prière pour les cimes timides" de Becky Chambers (8/10).
15. "Vorrh" de Brian Catling (6/10).
16. "La ballade de Fronin" d'Etienne Bar (9/10).
17. "Face au démon" d'Etienne Bar (9/10).
18. "La main gauche de la nuit" d'Ursula LeGuin (8/10).
19. "Libration" de Becky Chambers (9/10).
20. "Le duel" de Arnaldur Indridason (7/10).
21. "La tyrannie du divertissement" d'Olivier Babeau (5/10).
22. "Le problème à trois corps" de Liu Cixin (6/10).
23. "Figurec" de Fabrice Caro (8/10).
24. "La tour des fous" de Andrzej Sapkowski (8/10).
25. "Les guerriers de Dieu" de Andrzej Sapkowski (9/10).
26. "Lux Perpetua" de Andrzej Sapkowski (8/10).
27. "La place" de Annie Ernaux (7/10).
28. "Épées et brumes" de Fritz Leiber (6/10).
29. "Le cirque des rêves" de Erin Morgenstern (10/10).
30. "Rouge Macralle" de Christian Joosten (8/10).
31. "La chambre indienne" de Serge Brussolo (8/10).
32. "Le maître des ténèbres" de Tanith Lee (10/10).
33. "Le Maître de la mort", de Tanith Lee (9/10).
34. "Le Maître des illusions", de Tanith Lee (9/10).
35. "Surface", d'Olivier Norek (7/10).
36. "Le dernier magicien", de Megan Lindholm / Robin Hobb (5/10).
37. "Les contes du whisky", de Jean Ray (8/10).
38. "Coeur de Loki", de Michel Robert (7/10).
39. "Celle qui a tous les dons", de Mike Carey (6/10).
40. "The golden enclaves", de Naomi Novik (9/10).
41. "Conte de fées à l'usage des moyennes personnes", de Boris Vian (6/10).
42. "Piranesi", de Suzanna Clarke (10/10).
43. "Le hobereau maudit", de Joseph Sheridan Le Fanu (7/10).
44. "L'homme des jeux", de Iain M. Banks (8/10).
45. "Sonya la rouge", de Robert E. Howard (7/10).
46. "Légende", de David Gemmel (8/10).
47. "Une forme de guerre", de Iain M. Banks (8/10).
48. "Psychopompe", d'Amélie Nothomb (7/10).
49. "Le Fort Intérieur et la sorcière de l'île Moufle", de Stella Benson (6/10).
50. "Parlez-moi d'horreur", de Robert Bloch (7/10).
51. "Les monades urbaines", de Robert Silverberg (8/10).
52. "Silex ou le messager - tome 1", de Piers Anthony (7/10).
53. "Silex ou le messager - tome 2", de Piers Anthony (7/10).
54. “Mélodie ou la dame enchaînée - tome 1”, de Piers Anthony (8/10).
55. “Mélodie ou la dame enchaînée - tome 2”, de Piers Anthony (8/10).
56. “Herald ou la quête Kirlian - tome 1”, de Piers Anthony (6/10).
57. “Herald ou la quête Kirlian - tome 2”, de Piers Anthony (6/10).
58. “Le serpent d’angoisse”, de Roland C. Wagner (6/10).
59. “Musique de l’énergie”, de Roland C. Wagner (6/10).
60. “Sang-Pitié”, de Michel Robert (7/10).
61. “Hors Destin”, de Michel Robert (7/10).
62. “La maison fantastique”, de Miriam Allen DeFord (7/10).
63. “Les robinsons du cosmos”, de Francis Carsac (6/10).
"Si tu souffres à propos de quelque chose d'extérieur, ce n'est pas cette chose qui te trouble, mais ton jugement sur elle ; il dépend de toi de le faire disparaître." - Marc-Aurèle
Avatar de l’utilisateur
vermer
Banni
Messages : 1209
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: Les robinsons du cosmos

Message par vermer »

sherinford a écrit : sam. nov. 18, 2023 4:51 am Dernière lecture:

Image

“Les robinsons du cosmos”, de Francis Carsac.
Ok, acheté :)
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favorits : Empire Galactique, Pendragon, Reve de Dragon, Shadowrun, Paranoia, Hurlements, Warhammer, Mnemosyne.
Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
vermer
Banni
Messages : 1209
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par vermer »

Image

Bon, une bonne ambiance bien glauque d'Amérique profonde, un gars qui rencontre une fille, une vague histoire d'esprit a moitié développée et c'est plié. Ce n'est pas trop mal écrit, même si la traduction accroche un peu, mais cela manque tout de même de propos. A la fin je ne peux m'empêcher de me dire : mais pourquoi j'ai lu ça ? Une novella bouche trou je dirai, vraiment dispensable.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favorits : Empire Galactique, Pendragon, Reve de Dragon, Shadowrun, Paranoia, Hurlements, Warhammer, Mnemosyne.
Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1848
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Harfang2 »

" Le chevalier aux épines: Le tournoi des preux"
"Le chevalier aux épines: Le conte de l'assassin  "

La nouvelle trilogie, de Jean-Philippe Jaworski.

J'ai avalé les deux. J'ai adoré. Dans l'univers du Vieux - royaume dans laquelle était déjà planté Gagner la guerre et nombre de nouvelles, on découvre ici sa trilogie, construite, cette fois, et pour le premier tome autour du Duché de Bromael et du personnage du Chevalier aux épines et non point en Ciudalia.
L'écriture est toujours un régal, la description du tournoi superbe, et on se plait à suivre l'Histoire dans des lieux et ambiances qui, chacune est immersive. 
Ca faisait longtemps que je n'avais pas pris un tel plaisir à la lecture: immersion, intrigues, personnage haut en couleurs, descriptions exaltantes.
Le deuxième roman, d'ailleurs présente ses surprises et je trouve le twist littéraire très bon, malgré le fait que je m'étais très attaché a la forme du premier tome, in fine, malgré un premier chapitre qui m'a déçu, très subjectivement, au regard de mes attentes, la suite l'a balayé.

J'attends le troisième avec impatience (en janvier théoriquement ^^)
Je conseille chaudement.
Plurima leges, pessima republica
Avatar de l’utilisateur
fafnir
Banni
Messages : 1379
Inscription : jeu. nov. 27, 2014 9:50 am

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par fafnir »

Harfang2 a écrit : sam. nov. 18, 2023 5:41 pm " Le chevalier aux épines: Le tournoi des preux"
"Le chevalier aux épines: Le conte de l'assassin  "

La nouvelle trilogie, de Jean-Philippe Jaworski.

J'ai avalé les deux. J'ai adoré. Dans l'univers du Vieux - royaume dans laquelle était déjà planté Gagner la guerre et nombre de nouvelles, on découvre ici sa trilogie, construite, cette fois, et pour le premier tome autour du Duché de Bromael et du personnage du Chevalier aux épines et non point en Ciudalia.
L'écriture est toujours un régal, la description du tournoi superbe, et on se plait à suivre l'Histoire dans des lieux et ambiances qui, chacune est immersive. 
Ca faisait longtemps que je n'avais pas pris un tel plaisir à la lecture: immersion, intrigues, personnage haut en couleurs, descriptions exaltantes.
Le deuxième roman, d'ailleurs présente ses surprises et je trouve le twist littéraire très bon, malgré le fait que je m'étais très attaché a la forme du premier tome, in fine, malgré un premier chapitre qui m'a déçu, très subjectivement, au regard de mes attentes, la suite l'a balayé.

J'attends le troisième avec impatience (en janvier théoriquement ^^)
Je conseille chaudement.
Merci pour ton post, j'ai adoré également mais j'avais la flemme de poster ma fiche de lecture :P

J'ai en outre été bluffé par la différence de style entre les 2 tomes, qui pourtant gravitent autour d'intrigues, alliances et complots, selon qu'ils sont vus au travers une chevalerie confite dans son système de valeurs, ses dilemmes moraux et conflits d'allégeances (de quoi faire plaisir aux pendragonistes) ou des agents d'une cité état, cyniques, vénaux et sans scrupules.

2 salles, 2 ambiances :mrgreen:

J'ai regretté qu'il y ait moins d'éléments fantastiques dans le 2e tome, j'avais bien aimé les perspectives et questions soulevées par les changelins et les prêtres du desséché dans le t1. En plus j'apprécie particulièrement le low fan à la sauce de Jaworski, par petites touches oniriques ou inquiétantes (dans Gagner la guerre l'épisode de bourg preux et ses elfes fait partie de mes favoris, rien que pour la manière qu'il a de décrire leur charme, alors qu'en général, c'est celui que les lecteurs ont le moins apprécié).

Dans le t2, le fantastique est pour l'essentiel concentré dans un prologue auquel je n'ai pas compris grand chose, j'imagine qu'il faudra lire le t3 pour relier les points.

Mais quel plaisir de retrouver Don Benvenuto, personnage détestable s'il en est, auquel on s'attache à mesure qu'il galère comme un chien.

J'attends avec impatience le 3e et dernier tome (et aussi le 5e du Sentier des Astres de Platteau, un autre rôliste, qui j'espère conclura la série).
 
Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2164
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Back to the trees !

Re: Les robinsons du cosmos

Message par Lotin »

sherinford a écrit : sam. nov. 18, 2023 4:51 am Dernière lecture:

Image

“Les robinsons du cosmos”, de Francis Carsac.

Dans ce roman relativement court (185 pages), tout un village français se retrouve happé et transporté, avec ses habitants, sur une autre planète par un phénomène (qui restera) inexpliqué. Confrontés à leur survie dans un environnement qui semble hostile, la faune locale n'étant pas inoffensive, les habitants ont fort heureusement quelques scientifiques et ingénieurs avec eux. En effet, à quelque distance du village se trouvent un observatoire et une usine, ceci explique cela.

L'histoire est racontée du point de vue d'un scientifique (un géologue) qui retrace l'histoire de l'arrivée et de l'installation de ces "robinsons", à l'attention des générations à venir.

Le roman est un drôle de mélange: ces robinsons ont des moyens à leur disposition (la foi de l'auteur en la science et l'ingéniérie est littéralement sans limite), mais les difficultés rencontrées sont à la hauteur. On est à la croisée de Jules Vernes et du cycle de mars de Edgar Rice Burroughs. Ca se laisse lire, même si ce n'est pas le roman du siècle, et il y a plein d'idées à reprendre en ce qui concerne la faune de cette planète si vous maîtrisez du space-opera.


Lectures de 2023:

Spoiler:
1. "La méthode Ikigai: découvrez votre mission de vie" de Hertor Garcia et Francesc Miralles (8/10).
2. "Ombres et Flammes" de Kevin J. Anderson (8/10).
3. "Un essaim d'acier" de Kevin J. Anderson (6/10).
4. "Education meurtrière" de Naomi Novik (8/10).
5. "Mondes en cendres" de Kevin J. Anderson (6/10).
6. "L'Ange du Chaos" de Michel Robert (8/10).
7. "Les fils des ténèbres" de Dan Simmons (5/10).
8. "Derniers jours d'un monde oublié" de Chris Vuklisevic (6/10).
9. "Le parfum" de Patrick Süskind (10/10).
10. "Promotion funeste" de Naomi Novik (8/10).
11. "Kentucky Straight" de Chris Offutt (6/10).
12. "Iron Widow" de Xiran Jay Zhao (7/10).
13. "Un psaume pour les recyclés sauvages" de Becky Chambers (8/10).
14. "Une prière pour les cimes timides" de Becky Chambers (8/10).
15. "Vorrh" de Brian Catling (6/10).
16. "La ballade de Fronin" d'Etienne Bar (9/10).
17. "Face au démon" d'Etienne Bar (9/10).
18. "La main gauche de la nuit" d'Ursula LeGuin (8/10).
19. "Libration" de Becky Chambers (9/10).
20. "Le duel" de Arnaldur Indridason (7/10).
21. "La tyrannie du divertissement" d'Olivier Babeau (5/10).
22. "Le problème à trois corps" de Liu Cixin (6/10).
23. "Figurec" de Fabrice Caro (8/10).
24. "La tour des fous" de Andrzej Sapkowski (8/10).
25. "Les guerriers de Dieu" de Andrzej Sapkowski (9/10).
26. "Lux Perpetua" de Andrzej Sapkowski (8/10).
27. "La place" de Annie Ernaux (7/10).
28. "Épées et brumes" de Fritz Leiber (6/10).
29. "Le cirque des rêves" de Erin Morgenstern (10/10).
30. "Rouge Macralle" de Christian Joosten (8/10).
31. "La chambre indienne" de Serge Brussolo (8/10).
32. "Le maître des ténèbres" de Tanith Lee (10/10).
33. "Le Maître de la mort", de Tanith Lee (9/10).
34. "Le Maître des illusions", de Tanith Lee (9/10).
35. "Surface", d'Olivier Norek (7/10).
36. "Le dernier magicien", de Megan Lindholm / Robin Hobb (5/10).
37. "Les contes du whisky", de Jean Ray (8/10).
38. "Coeur de Loki", de Michel Robert (7/10).
39. "Celle qui a tous les dons", de Mike Carey (6/10).
40. "The golden enclaves", de Naomi Novik (9/10).
41. "Conte de fées à l'usage des moyennes personnes", de Boris Vian (6/10).
42. "Piranesi", de Suzanna Clarke (10/10).
43. "Le hobereau maudit", de Joseph Sheridan Le Fanu (7/10).
44. "L'homme des jeux", de Iain M. Banks (8/10).
45. "Sonya la rouge", de Robert E. Howard (7/10).
46. "Légende", de David Gemmel (8/10).
47. "Une forme de guerre", de Iain M. Banks (8/10).
48. "Psychopompe", d'Amélie Nothomb (7/10).
49. "Le Fort Intérieur et la sorcière de l'île Moufle", de Stella Benson (6/10).
50. "Parlez-moi d'horreur", de Robert Bloch (7/10).
51. "Les monades urbaines", de Robert Silverberg (8/10).
52. "Silex ou le messager - tome 1", de Piers Anthony (7/10).
53. "Silex ou le messager - tome 2", de Piers Anthony (7/10).
54. “Mélodie ou la dame enchaînée - tome 1”, de Piers Anthony (8/10).
55. “Mélodie ou la dame enchaînée - tome 2”, de Piers Anthony (8/10).
56. “Herald ou la quête Kirlian - tome 1”, de Piers Anthony (6/10).
57. “Herald ou la quête Kirlian - tome 2”, de Piers Anthony (6/10).
58. “Le serpent d’angoisse”, de Roland C. Wagner (6/10).
59. “Musique de l’énergie”, de Roland C. Wagner (6/10).
60. “Sang-Pitié”, de Michel Robert (7/10).
61. “Hors Destin”, de Michel Robert (7/10).
62. “La maison fantastique”, de Miriam Allen DeFord (7/10).
63. “Les robinsons du cosmos”, de Francis Carsac (6/10).

Francis Carsac, de son vrai nom François Bordes. Une figure majeure de l'archéologie préhistorique européenne. Il introduit, dès la fin des années 40, une nouvelle méthode d'étude et de restitution des industries lithiques du Paléolithique avec pas mal de statistiques et la constitution de listes typologiques et ne néglige pas l'apport de l'expérimentation de la taille du silex. Il me semble qu'il a traduit du Poul Anderson aussi.
Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 5378
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par tauther »

vermer a écrit : sam. nov. 18, 2023 5:00 pm Image

Bon, une bonne ambiance bien glauque d'Amérique profonde, un gars qui rencontre une fille, une vague histoire d'esprit a moitié développée et c'est plié. Ce n'est pas trop mal écrit, même si la traduction accroche un peu, mais cela manque tout de même de propos. A la fin je ne peux m'empêcher de me dire : mais pourquoi j'ai lu ça ? Une novella bouche trou je dirai, vraiment dispensable.
C'est marrant, cette couverture je lui trouve un coté année 70, je veux le genre de couverture qui m'intriguait à la bibliothèque quand j'étais mome. Peut-être le choix des couleurs et le trait du dessin (bagnole, route, arrière plan). Pourtant le bouquin à moins de 20 ans...
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1848
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Harfang2 »

fafnir a écrit : lun. nov. 20, 2023 11:36 pm J'ai en outre été bluffé par la différence de style entre les 2 tomes, qui pourtant gravitent autour d'intrigues, alliances et complots, selon qu'ils sont vus au travers une chevalerie confite dans son système de valeurs, ses dilemmes moraux et conflits d'allégeances (de quoi faire plaisir aux pendragonistes) ou des agents d'une cité état, cyniques, vénaux et sans scrupules.

2 salles, 2 ambiances :mrgreen:

Complétement.
C'est vraiment un écrivain talentueux.
Plurima leges, pessima republica
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 8198
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Les robinsons du cosmos

Message par sherinford »

Lotin a écrit : mar. nov. 21, 2023 9:15 amFrancis Carsac, de son vrai nom François Bordes. Une figure majeure de l'archéologie préhistorique européenne. Il introduit, dès la fin des années 40, une nouvelle méthode d'étude et de restitution des industries lithiques du Paléolithique avec pas mal de statistiques et la constitution de listes typologiques et ne néglige pas l'apport de l'expérimentation de la taille du silex. Il me semble qu'il a traduit du Poul Anderson aussi.

Apparemment, il a été beaucoup plus prolifique en tant qu'archéologue qu'en tant qu'auteur de SF.
"Si tu souffres à propos de quelque chose d'extérieur, ce n'est pas cette chose qui te trouble, mais ton jugement sur elle ; il dépend de toi de le faire disparaître." - Marc-Aurèle
Avatar de l’utilisateur
Florentbzh
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2282
Inscription : lun. janv. 02, 2023 4:26 pm
Localisation : Pen Ar Bed

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Florentbzh »

Oh, sa production n'a rien de déshonorant lorsqu'on voit à quel âge il est mort....par contre, en lisant sa fiche wikipedia je me suis rappelé combien les gens d'il y a deux ou trois générations faisaient vieux pour leur âge....sur la photo wiki, il n'a que 53 ans.....même âge que Bourvil à sa mort, on leur en donnerait 10 de plus par rapport aux générations actuelles. 
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 17951
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Erwan G »

Image
Sous les Branches d'Adicharas
Cycle de Sharakhai tome 4
Bradley P Beaulieu

Comme au démarrage de chaque tome de ce cycle, on se demande ce qu'il va bien pouvoir nous raconter de nouveau pendant 20 heures de lecture. Comme à la fin de chaque tome de ce cycle, on se dit que les 20 heures de lectures ont été bien remplies. Oh, certes, il y a toujours des moments de remplissage, mais pas tant que cela comparé à la longueur des cycles.

Nous continuons dans le roman choral. On y suit Cedamine, Emre, Davoud, Rhamad comme d'habitude, chacun avec un angle de l'univers. On continue de progresser dans les intrigues, les événements et la découverte du monde. Aux termes de celui-ci, on continue à explorer les tatouages, l'histoire de la 13ème tribu, les différents entre les rois, les questions de succession, les peuples extérieurs (les sino-japonais et les Malassaniens), les relations entre les tribus... Le fantastique est de plus en plus présent et l'on sent que Ceda arrive dans les niveaux épiques.

A part cela, que dire ? La qualité de l'histoire et des histoires se maintien. L'auteur a toujours un délire avec l'adjectif céruléen. Le monde gagne en profondeur même si l'on ne comprend toujours pas comment ces gens vivent dans le désert. On trouve plus de bateaux et l'on est à deux doigts des séries HH (Hmachin Hornblower et Honor Harrington), tout en gardant un coté Lucky Luke. Il y a des passages où j'ai eu l'impression d'être dans un Lucky Luke au vu des descriptions.

Au niveau du style, à part l'obsession céruléenne de l'auteur céruléen du livre, on retrouve un style sans intérêt donc meilleur que dans les premiers tomes, ses cours d'écriture ayant vraiment apporté un plus. Reste le découpage du tome. On renoue avec ses coupures à la noix des premiers tomes (les fameux "et 20 ans plus tôt), mais avec l'idée de faire un roman choral : Cedamine, Emre, Davoud, Ramhad, Cedamine... Parfois, folie, il fait deux chapitres à la suite ou ajoute des chapitres sur Anila. C'est assez agaçant de voir faire très artificiellement, ces montages. Malgré tout, la lecture reste agréable au vu de l'histoire qui est raconté et des non dits que l'on devine (mais que cachent les branches d'Adicharas ?).

Mention spéciale à HARDIGAN qui, au lieu de présenter, devrait éditer ses livres audios. La lecture est toujours aussi agréable, la lectrice faisant bien le taff. Mais, parce qu'il y a un mais qui porte sur l'édition, on a l'impression que personne n'a voulu s'infliger 20h de lecture par un tiers ou alors l'a fait en ronflant tant le nombre de lignes lues en double est hallucinant. Il doit me rester 2h - 2h30 de lecture qui n'aurait pas eues lieu si l'édition de l'audio avait été fait avec sérieux par l'éditeur. A la fin, cela devient agaçant, même si l'on voit mieux le travail de la lectrice. On se demande s'il n'y a pas une précipitation ridicule de l'éditeur.

Bref, malgré ces défauts, je continue la série, en audio. J'ai précommandé le prochain tome qui sort à la fin du mois. Je vais donc devoir faire une pause avec les sharakhiens et c'est bien dommage (pas de date annoncée pour la sortie du 6ème et visiblement dernier tome de la série en audio).
Va prophétiser ailleurs, c'est interdit dans le centre ville !
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1848
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Harfang2 »

Erwan G a écrit : mer. nov. 22, 2023 12:36 pm Au niveau du style, à part l'obsession céruléenne de l'auteur céruléen du livre, on retrouve un style sans intérêt donc meilleur que dans les premiers tomes, ses cours d'écriture ayant vraiment apporté un plus.

:twisted:
Plurima leges, pessima republica
Avatar de l’utilisateur
Sans Visage
Messie
Messages : 1028
Inscription : mer. août 19, 2009 4:37 pm
Localisation : Manchester (UK)

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par Sans Visage »

Harfang2 a écrit : mer. nov. 22, 2023 1:14 pm
Erwan G a écrit : mer. nov. 22, 2023 12:36 pm Au niveau du style, à part l'obsession céruléenne de l'auteur céruléen du livre, on retrouve un style sans intérêt donc meilleur que dans les premiers tomes, ses cours d'écriture ayant vraiment apporté un plus.

:twisted:

J'ai fini le troisieme tome il y a quelques jours et cela me fait rire cet adjectif, il est meme utilisé pour cloturer un chapitre, du genre: "et elle le regarda partir dans le ciel... céruléen"  :lol:  J'avoue j'ai explosé de rire dans le tram de Manchester et j'aurais vraiment eu du mal à expliquer pourquoi aux anglais présents. Meme la lectrice du livre audio a fait une pause involontairement comique devant le mot comme si elle avait levé les yeux au ciel... céruléen.
 
Artesia: le retour au pays
Un pays sans loi, des brigands les mains ensanglantées, des livres qu'il vaut mieux ne pas lire, des cultes secrets et un chevalier de retour chez lui.

[MJ only] Coriolis mes aides de jeu
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 8198
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] Kestulididon ?

Message par sherinford »

Image
"Si tu souffres à propos de quelque chose d'extérieur, ce n'est pas cette chose qui te trouble, mais ton jugement sur elle ; il dépend de toi de le faire disparaître." - Marc-Aurèle
Répondre