Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Ascendant
Messages : 1652
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par jbbourgoin »

Je n'ai pas encore commencé Lost Valley mais tu confirmes ce que j'ai lu ici et là ^^

Le jeu lui-même a un level cap de 12, je suppose donc que Lost Valley monte jusque là.

Il existe un mod pour monter jusqu'au niveau 20 cela dit. Il n'est probablement pas recommandé pour les campagnes officielles (équilibrage toussa), mais il y a peut-être des campagnes de la communauté qui en font usage ?

P.S. : Je ne suis pas du tout un joueur de AC donc je ne connais pas le lore, mais si je comprends il ne s'agit pas d'une simple réticence d'Ubi à mettre un héros féminin, il s'agit carrément d'un héros officiellement féminin qui est systématiquement vendu sous sa forme masculine pour favoriser les ventes :o C'est hallucinant. J'ai vraiment besoin de l'écrire pour réaliser là, pour être sûr d'avoir bien compris tellement ça me paraît surréaliste.
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 7212
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Deimoss »

Altay a écrit : mer. sept. 14, 2022 10:48 pm Le wikia confirme, notamment parce que le comics et le roman considèrent que Eivor est une femme. Le marketing depuis la bande-annonce du jeu est pourtant concentré sur Eivor homme (et c'est par défaut lui sur la jaquette, même si elle est réversible). Du grand Ubi.
Bon après ils en sont pas les seuls, par exemple le personnage principal de Mass Effect c'est LA Shepard. Et qui est ce qu'on voit dans toutes les campagnes? Le grand dadais inexpressif.
 
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
Altay
Messie
Messages : 1204
Inscription : sam. mai 07, 2016 12:04 pm

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Altay »

Deimoss a écrit : jeu. sept. 15, 2022 9:23 pm Bon après ils en sont pas les seuls, par exemple le personnage principal de Mass Effect c'est LA Shepard.

C'est beaucoup moins clair que Femshep soit canon dans Mass Effect que Eivor dans AC:Valhalla mais oui, c'est fondamentalement le même problème : c'est le bonhomme qui est sur (presque) toutes les jaquettes.

Comme souvent quand le jeu propose de choisir son genre d'ailleurs : Saints Row, Skyrim/Oblivion, Fallout 3/NV/4, … Le seul contre-exemple qui me vient en tête immédiatement est Animal Crossing.
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 7212
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Deimoss »

La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
Altay
Messie
Messages : 1204
Inscription : sam. mai 07, 2016 12:04 pm

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Altay »

Deimoss a écrit : ven. sept. 16, 2022 6:15 am Pour ME oui il fallait le savoir:
https://twitter.com/GameAnim/status/553593427720282114

J'ai vu ce tweet passer mais c'est seulement un premier test d'animation, la suite explique que les deux genres étaient prévus dès le départ dans la lignée de Jade Empire. Ce n'est pas ce que j'appellerais « canon ».
Saledat
Zelateur
Messages : 57
Inscription : mar. mars 17, 2020 5:14 pm

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Saledat »

A noté que dans ce genre de cas de figure, c'est notamment vrai pour AC, ce sont des consignes imposées par la direction marketing aux créatifs. J'avais lu quelques témoignages es devs ubi, coté créa, étais assez dégoutés de cette situation.
Avatar de l’utilisateur
Tosheros
Dieu parce pourquoi pas ?
Messages : 2263
Inscription : jeu. août 14, 2008 4:53 pm
Localisation : Brüsel

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Tosheros »

Erwan G a écrit : mar. sept. 13, 2022 10:19 am Bon, j'ai essayé FAR: Changing Tides et OPUS: Echo of Starsong dans le Game Pass et pfff. C'est beau, mais c'est ennuyeux.

Pour FAR, je me suis retrouvé coincé sans rien comprendre et savoir ce que je devais faire ou pourquoi, je me suis arrêté.

Oh zut, le premier était un peu simple et avait des mécaniques redondantes mais m'avait ému quand même. Du coup j'avais envie de prendre le 2.
Dans le cyberespace, personne ne vous entend URLer
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 7212
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Deimoss »

Saledat a écrit : ven. sept. 16, 2022 12:08 pm A noté que dans ce genre de cas de figure, c'est notamment vrai pour AC, ce sont des consignes imposées par la direction marketing aux créatifs. J'avais lu quelques témoignages es devs ubi, coté créa, étais assez dégoutés de cette situation.
Oui, il y a eu pas mal de jeux où les argentiers ont imposé un personnage masculin car plus vendeur. Cela avait été un gros combat de Dontnod à l'époque du développement de Remember Me de conserver le personnage principal féminin par exemple.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Hald
Evêque
Messages : 452
Inscription : mer. juin 16, 2004 5:37 pm

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Hald »

Je comprends pas bien comment on en est encore là après des jeux comme Tomb Raider lu Horizon 8O
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Messie
Messages : 1096
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Harfang2 »

Hald a écrit : lun. sept. 19, 2022 1:56 pm Je comprends pas bien comment on en est encore là après des jeux comme Tomb Raider lu Horizon 8O

L'identification au personnage, tout simplement.
Avatar de l’utilisateur
JPhMM
Prophète
Messages : 973
Inscription : sam. août 20, 2005 10:01 pm
Localisation : Landes

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par JPhMM »

Je me dis qu'il serait intéressant de connaître, pour les jeux pour lesquels on peut choisir le sexe du personnage, quelle part (en %) des players le choisit féminin, et quelle part le choisit masculin.
Avatar de l’utilisateur
Altay
Messie
Messages : 1204
Inscription : sam. mai 07, 2016 12:04 pm

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Altay »

Harfang2 a écrit : lun. sept. 19, 2022 11:27 pm L'identification au personnage, tout simplement.

Argument maintes et maintes fois débunké. C'est une prophétie autoréalisatrice : les studios pensent que les gamers ne veulent pas jouer des femmes, marketent leurs jeux pour des hommes ou baissent le budget quand l'héroïne est une femme. Résultat : des ventes plus faibles. Et rebelote.

JPhMM a écrit : lun. sept. 19, 2022 11:43 pm Je me dis qu'il serait intéressant de connaître, pour les jeux pour lesquels on peut choisir le sexe du personnage, quelle part (en %) des players le choisit féminin, et quelle part le choisit masculin.

C'est variable selon le genre de jeu et surtout le public pour lequel il a été marketé. Plus de 80% des personnes qui ont joué à Mass Effect 3 (70% pour l'édition Légendaire) choisissent d'incarner un homme. Mais sans connaître la démographie du public de ME, ça ne dit pas grand chose.

Le fait est aussi que les studios sont majoritairement composés d'hommes. Le développement de jeu étant plus ou moins un boys club, ce n'est pas surprenant que la stratégie commerciale s'adresse avant tout à un public d'hommes. Et tant pis si un joueur sur deux est en réalité une joueuse. On segmente le marché selon des stéréotypes de genre (les femmes jouent casual, les hommes aux FPS).
Hald
Evêque
Messages : 452
Inscription : mer. juin 16, 2004 5:37 pm

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Hald »

Harfang2 a écrit : lun. sept. 19, 2022 11:27 pm
Hald a écrit : lun. sept. 19, 2022 1:56 pm Je comprends pas bien comment on en est encore là après des jeux comme Tomb Raider lu Horizon 8O

L'identification au personnage, tout simplement.

Je repondais à "plus vendeur" : ces jeux sont des licences très vendues, il me semble que ça a largement prouvé qu'un personnage féminin n'empêche pas un succès commercial.
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Messie
Messages : 1096
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par Harfang2 »

Altay a écrit : mar. sept. 20, 2022 12:07 am
Harfang2 a écrit : lun. sept. 19, 2022 11:27 pm L'identification au personnage, tout simplement.

Argument maintes et maintes fois débunké. C'est une prophétie autoréalisatrice : les studios pensent que les gamers ne veulent pas jouer des femmes, marketent leurs jeux pour des hommes ou baissent le budget quand l'héroïne est une femme. Résultat : des ventes plus faibles. Et rebelote.
Le déni du principe d'identification au héros est aberrant. Mais bon, tu penses bien ce que tu veux et vu les risques de dérapage de ce genre de sujet je vais m'arrêter là.
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Ascendant
Messages : 1652
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: Jeux Vidéos - Le syndrome RPG

Message par jbbourgoin »

Ce que Altay voulait dire, je crois, c'est que le principe d'identification est un faux argument (bon déjà on pourrait en discuter de ce principe appliqué au genre, puisque je pense ne pas être le seul à être capable de m'identifier à un personnage qui n'est pas du même genre que moi) puisque a minima (je veux dire par là si on en reste à une analyse extrêmement simple de la question ) :

Female participation in gaming is increasing. According to an Entertainment Software Association survey, women players in the United States increased from 40% in 2010 to 48% in 2014.[2][3] Today, despite the dominant perception that most gamers are men,[4] the ratio of female to male gamers is rather balanced, mirroring the population at large.[5]

P.S. : et franchement, si on est capable de s'identifier à un orc, un elfe, un lion, ou un poney, on doit quand même bien être capable de s'identifier à une femme, non ?
Répondre